Jeune public
en 1 coup d'œil
plus en détail

Le Loup des Sables

d’après Åsa Lind  

Un spectacle sur le plus précieux des apprentissages: la construction de notre propre réflexion et de notre capacité d’analyse qui devient un outil pour la vie.
 mémo  Sa 10 mars 17h00
 mémo  Di 11 mars 11h00
 mémo  Di 11 mars 15h00
Théâtre / dès 5 ans
60 min. / CH

Théâtre du Pommier

Tarifs jeune public
Enfant, adulte 15.– / Enfant et adulte en achat groupé 13.– (voir conditions)

en complément


Centre dramatique fribourgeois - Théâtre des Osses

en lien avec cet événement

Le Loup des Sables

d’après Åsa Lind  

Mise en scène Geneviève Pasquier et Nicolas Rossier Jeu Fanny Künzler, Pierre Spühler, Vincent Rime, Caroline Imhof Scénographie Geneviève Pasquier, Sam et Fred Guillaume Lumière Christophe Pitoiset Costumes Amandie Rutschmann Régie générale Manu Quartier Compagnie Centre dramatique fribourgeois - Théâtre des Osses (CH) Soutiens Etat de Fribourg, AGGLO Fribourg, Loterie Romande, TPF,  BCF, Programme Culture&Ecole de l’Etat de Fribourg et ses partenaires (BCF, Loterie Romande, TPF), Fonds d’aide à l’emploi de l’école de théâtre Les Teintureries Coproductions Centre dramatique fribourgeois - Théâtre des Osses, Le Petit Théâtre - Lausanne
Zackarina est une petite fille qui vit au bord de la mer. Elle joue beaucoup, s’ennuie parfois, mais elle réfléchit surtout aux grandes et petites choses de l’existence. Sa maman travaille à l’extérieur et son papa est à la maison, souvent absorbé par ses lectures. Personne n’a vraiment le temps de lui répondre. Contrariée, Zackarina va passer sa colère sur la plage et creuse un trou dans le sable. Elle déloge un drôle d’animal au pelage doré, doué de parole: le loup des sables. A partir de ce moment, la petite fille trouve dans ce personnage un interlocuteur à sa mesure qui apparaît comme par magie chaque fois qu’elle a besoin de lui.

«A l’heure où les enfants sont abreuvés d’images toutes faites et d’informations en vrac, la vertu de ce roman est de mettre subtilement le doigt sur le plus précieux des apprentissages: la mise en place de la réflexion propre, de la capacité d’analyse et de critique, qui leur servira toute leur vie. A l’instar de Zackarina, les enfants posent des questions à leurs aînés pour être en mesure d’établir des liens entre les choses qui les entourent, surtout si cela concerne des concepts abstraits comme l’infini de l’univers, le temps avant la naissance, la mort…

Or, les réponses très simples, ludiques, imagées et surtout inattendues du loup à la petite fille sont en mesure de la rassurer sur ses peurs, sur sa place dans la famille et sur ses frustrations et ses contrariétés. «Le Loup des Sables» est un récit qui fait grandir et réfléchir. Il est parfois comparé à une version moderne et féminine du «Petit Prince» et son renard. On peut y voir aussi une parenté avec le roman philosophique pour adolescents «Le Monde de Sophie» de l’écrivain norvégien Jostein Gaarder.»
Geneviève Pasquier, metteure en scène
2018.03.10_le_loup_des_sables01_cmjn.jpg