Tout public
en 1 coup d'œil
plus en détail

Tu nous entends?

La Distillerie Cie  

Pourquoi se lever le matin? Pour aller où? Pour faire quoi? Pourquoi s’épuise-t-on à courir sans cesse? Par peur du vide? De la solitude? Janis Joplin, Jim Morrison, Brian Jones, Amy Winehouse: leur jeunesse a coïncidé avec un cri. Sur la base des icônes rock mortes en pleine jeunesse, ce spectacle explore ces peurs dans la dynamique de création. Une rencontre entre le rock et le théâtre. Un voyage sonore et poétique qui questionne l’énergie de vie, la pulsion de mort et la notion de limite.
Je 10 mars 20h00
Ve 11 mars 20h30
Sa 12 mars 20h30
Création théâtre / dès 14 ans
60 min. / CH

Case à Chocs

Plein tarif 25.– / AVS, AI, chômeur 17.– / Etudiant, apprenti, CarteCulture CARITAS 10.– / Autres cartes 15.– (voir conditions) / Elève du CCN 5.–

en complément


La Distillerie Cie
Ce qu'ils en disent...
Revue de presse non-exhaustive
pdf

Tu nous entends?

La Distillerie Cie  

Mise en scène collective et jeu Emilie Blaser, Adrien Barazzone, Claire Deutsch Scénographie Neda Loncarevic Lumière et régie Harold Weber Son et régie Jeremy Conne Costumes Elise Vuitel Régie Compagnie La Distillerie Cie (CH) Soutiens Loterie Romande, Pour-cent culturel Migros, Fondation culturelle BCN, Fondation Ernst Göhner, Caisse cantonale d’assurance populaire, Fondation Engelberts, Canton de Neuchâtel, Ville de Neuchâtel, Ville de Lausanne, Pro Helvetia, Fondation Nestlé pour l’art, Fondation du Casino de Neuchâtel, Corodis Coproductions Arsenic - Centre d’Art scénique contemporain, CCN-Théâtre du Pommier, Centre de culture ABC, Théâtre Saint-Gervais Genève, Case à Chocs

Quatre ans après la sortie de La Manufacture (Haute école de théâtre de Suisse romande), après l’euphorie des débuts professionnels, il s’agit de s’inscrire dans une durée. Emilie Blaser, Claire Deutsch et Adrien Barazzone ont la trentaine. Ils se sont dit: «Ça y est, on sait qu’on ne fera pas partie du mythe, le Panthéon des 27 (les rockeurs morts à 27 ans: Janis Joplin, Jim Morrison, Brian Jones, Amy Winehouse…). A notre âge, le regard évolue car notre perception du temps se modifie. Nous voulons, avec ce projet, et dans la continuité de notre premier spectacle «Je ne fais que passer», penser à la mort, nous appuyer sur l’angoisse qu’elle suscite pour motiver notre créativité. Nous référant à Patti Smith, nous partons du principe qu’il n’est pas trop tard. Nous avons une voix et il est de notre responsabilité de la faire entendre pour proposer au spectateur un voyage sonore et poétique, engageant et engagé.
15_tu_nous_entends01_rvb.jpg15_tu_nous_entends02_rvb.jpg15_tu_nous_entends03_rvb.jpg15_tu_nous_entends04_rvb.jpg